retour

Recette d'amorce

L'ablette

JANVIER

La recette qui suit, pauvre en éléments nutritifs,forme un nuage persistant. Un excellent moyen de fixer les ablettes sur votre coup.

Cette recette a l'avantage de ne pas être trop collante. En effet, la fleurette et la coprah sont des produits qui absorbent beaucoup d'eau et qui restent dispersants mais leur valeur nutritive est quasi nulle. Quant à la farine de maïs constituant le corps de cette amorce, elle apporte une teinte généralement claire. N'oubliez pas de toujours incorporer le Tracix blanc avant de mouiller.

Son pouvoir nuageant en sera renforcé. En revanche, le cocon de ver à soie (ou les daphnie moulues) est à ajouter à l'amorce mouillée. Il apportera quelques particules riches en protéines que les ablettes vont rechercher dans le nuage.

Pour la préparation du mouillage, versez tout d'abord un demi-litre d'eau par kilo d'amorce et mélangez. Au bout de 5 à 10 minutes, ajoutez progressivement de l'eau jusqu'à ce que le mélange prenne une consistance souple et légèrement spongieuse. Incorporez le cocon de ver à soie et tamisez avec une grille à maille moyenne (4 mm de côté).

Si vous voulez obtenir de meilleurs résultats et enrichir votre amorce, prévoyez un quart de litre de pinkies ou 200 g de fouillis. Une amorce contenant des esches se montre la plupart de temps plus efficace.

Farine de maïs surfine : 1 kilo.
Coprah nature : 500 grammes.
Fleurette : 500 grammes.
Tracix blanc : 50 grammes.
Cocon de ver à soie ou daphnies moulues : 150 grammes.

Amorces du commerce

Rameau Plus Surface-Friture ; 3000 Ablette Sensas ; amorce Ablette La Sirène
Ajoutez du Tracix blanc avant de mouiller ces amorces : le nuage sera plus persistant.

Dès le début de la pêche, prélevez quelques poignées d'amorce. Ajoutez de l'eau pour former une sorte de soupe épaisse et jetez cette bouillie : vous venez de "peindre" en blanc votre coup. Les ablettes ne résisteront pas à un tel appel. Ensuite, vous jetterez régulièrement des petites boulettes d'amorce. La meilleure méthode, c'est d'amorcer régulièrement pour éviter que le nuage s'estompe. Pour ce type de pêche, la règle d'or de l'amorçage peut se traduire en quelques mots : peu mais souvent. Il s'agit de maintenir les petits poissons dans le sillage emprunté par la ligne. Dans cette perspective, adoptez un rythme très régulier pour vos jets d'amorce.

Le gardon

MARS

Cette recette est faite à base de produits sombres, ce qui lui donne cette couleur brune. Une fois déposé au fond, le mélange forme une tache discrète autour de laquelle les gardons s'installent volontiers. La coriande moulue et le chènevis grillé jouent à la fois un rôle attractant et mécanique : les particules de ces deux composants ont tendance à remonter vers la surface et à former au-dessus de la zone amorcée un halo particulièrement attractif.. Ajoutez des esches animales pour fixer le poisson sur votre coup : 200 grammes de fouillis ou de pinkies rouges sont suffisants pour une partie de pêche

Lorsque les touches diminuent, recharger votre coup avec 5 ou 6 boulettes de la taille d'un oeuf. En cas de courant soutenu, incorporez du PV1 avant de mouiller l'amorce et, au besoin, remplacez la terre de Somme par de la terre de rivière. Sur un coup amorcé de la sorte, ne soyez pas surpris de piquer une brème ou une tanche.

Chapelure rousse : 500 grammes.
Cprah mélassé : 500 grammes
Farine de maïs : 500 grammes.
Coriandre moulue : 300 grammes
Epicéine : 500 grammes
Chènevis grillé : 200 grammes.
PV1 : 300 à 500 grammes suivant le courant, en rivière seulement.
Terre de Somme : 1 kilo (ajouter après mouillage).

Amorces du commerce

La Sirène amorce Gardon ; Rameau Plus Gardon ; Sensas 3000 Gardon.

Un amorçage de départ copieux comprenant une dizaine de boules, vous permettra de pêcher pendant environ deux heures sans avoir besoin de rapeller.

Les pêcheurs sont parfois réticents pour utiliser des amorces de teinte sombre. Cependant, il faut bien comprendre que le gardon est une proie potentielle pour les carnassiers : sur une amorce claire, les gardons sont très visibles et perdent vite confiance à cause des prédateurs.

NOVEMBRE

Chapelure rousse : 1 kilo
PV1 : 500 grammes.
Chènevis grillé : 250 grammes.
Farine de maïs : 1 kilo.
Epicéine noire : 500 grammes
Sablon : 1 kilo.

Facultatif : additif Gros Gardon,300 grammes et terre de rivière ou terre de Somme suivant le courant.

Amorces du commerce

Sensas 3000 Gros Gardons; Rameau Gardons Canal; La Sirène Gardons.

Nous sommes en novembre et si les gardons sont pratiquement les seuls Cyprinidés à continuer de s'alimenter de façon normale, il faut bien comprendre que la température de l'eau les pousse plutôt à rechercher des proies animales très nutritives.

A cette saison plus qu'à toute autre, il est indispensable de mêler aux farines des esches vivantes. Outre les pinkies et le traditionnel fouillis, les tronçons de vers de terreau peuvent être d'un grand secours dans des eaux teintées.

Le Rotengle

AVRIL

En avril, les rotengles cherchent leur nourriture près de la surface et il n'est pas rare d'en trouver dépassant les 500 grammes ! Prévoyez une amorce légère à base de coriandre moulue.

Comme beaucoup de poissons qui se nourrissent près de la surface, le rotengle se déplace sans cesse. Pour le retenir sur le coup, il faut un amorçage discret. L'amorce doit s'écraser au contact de la surface de l'eau et libérer des particules qui restent le plus longtemps possible en suspension. C'est pourquoi cette recette contient avant tout des produits très peu denses, comme la gazelle grillée et la grosse chapelure rousse. La coriandre et le chènevis grillés ont tendance à remonter vers la surface et à créer des remous dans le nuage d'amorce. Cet effet mécanique est très attractif pour le poisson. Ajoutons que les rotengles sont attirés par les effluves libérés par ces deux produits.

Mouillez cette amorce avec modération. Il s'agit plutôt de l'humecter : de la sorte, la chapelure ne sera pas complètement saturée d'eau et ses particules descendront très lentement sur le coup.

Chapelure rousse grosse mouture : 500 grammes.
Gazelle grillée : 500 grammes.
Tourteau de germes de maïs fins : 500 grammes.
Coriandre moulue : 300 grammes.
Chènevis grillé : 200 grammes.

Amorces du commerce

Rameau Plus Étang et La Sirène 4-2-1. Ces deux amorces doivent être enrichies avec de la coriandre moulue ; Sensas 3000 Étang : utiliser tel quel.

 

Ne vous étonnez pas si cette formule d'amorce ne contient pas de composants destinés à faire "nuager". Il vaut mieux éviter d'attirer une multitude de petits poissons qui gêneraient notre recherche de beaux rotengles... L'amorce doit donc rester légère mais ne pas troubler l'eau, et rassembler ainsi les petits indésirables (ablettes, gardonneaux, brèmettes...) Vous ajouterez quelques gozzers à cette amorce, ou mieux, des casters très appréciés par les gros rotengles.

Pour cette pêche, évitez les amorçages lourds et pratiquez plutôt un rappel régulier avec peu de mélange.

La Tanche

MAI

La bonne période pour pêcher la tanche est assez brève. Elle se situe en mai, avant le frai. La farine de pain d'épice permet de composer pour ce beau poisson un mélange riche, sucré et de couleur brune.

La recette proposée se résume en deux mots : des produits riches et des grosses particules.

Une telle amorce doit être mouillée progressivement car elle est plutôt collante. Commencez par verser un demi-litre d'eau par kilo d'amorce et brassez énergiquement. Laissez gonfler 10 minutes, puis ajoutez progressivement l'eau nécessaire par petite quantité. Le mélange doit être saturé d'eau sans être transformé en bouillie.

Pour être certain de vos dosages, essayez les deux tests suivants : pour vérifier que vous avez mis assez d'eau, jetez une pincée d'amorce dans l'eau : aucune particule ne doit flotter. Pour être sûr de ne pas avoir trop mouillé, confectionnez une boule comme une orange. Vous devez ensuite pouvoir la briser et les particules doivent se détacher sans faire de gros grumeaux collants. Ces tests sont valables pour toutes les amorces de fond.

Chapelure blonde grosse mouture : 1 kilo.
Farine de pain d'épice : 500 grammes.
Chènevis moulu : 500 grammes.
Coprah mélassé : 500 grammes.
Facultatif : 1 cuiller à soupe de goudron de Norvège par kilo d'amorce à ajouter juste avant de mouiller.
Terre de rivière : 1 kilo (ajouter après mouillage).

Amorces du commerce

Sensas 3000 Tanche; La Sirène X 21; Rameau Gardon Rivière.

Prévoyez un bon amorçage de départ. Envoyez une dizaine de boules garnies de pinkies et de vers de terreau tronçonnés. Les deux dernières boules, moins serrées, sont destinées à attirer le poisson plus vite. Cette quantité d'amorce doit vous permettre de pêcher deux à trois heures.

Si nécessaire, rappelez, toujours discrètement avec de petites boulettes. Mais, la tanche étant un poisson méfiant et craintif, le mieux est d'utiliser la coupelle d'amorçage ou la fronde pour exciter les tanches avec quelques esches animales pures.

La Brème

JUILLET

Après le frai, dans des eaux réchauffées et encore bien oxygénées, la brème a bel appétit et des prises record sont à prévoir ! Pour retenir ces gourmandes, voici une recette riche et attractive...

Pour mouiller cette amorce, il faut mélanger un demi-bidon d'Aromix brème à deux litres d'eau. Humidifiez progressivement les farines avec ce liquide. Laissez gonfler un quart d'heure, puis rajoutez du liquide si nécessaire. Tamisez avec une grille à très grosse maille (environ 8 mm).

Si vous pêchez une rivière à courant soutenu, ajoutez de la terre avant de tamiser. Pour retenir les brèmes, vous devez ajouter des esches animales : pour l'amorçage de départ, un quart de litre de pinkies préalablement congelés, plus une poignée de ces bestioles vivantes, sont suffisants. Les pinkies congelés sont inertes et restent sur votre coup à la disposition des brèmes.

Après un premier amorçage copieux (10 à12 boules) attendez que les brèmes s'installent bien sur le coup avant de rappeler. Vos boules de rappel doivent être garnies de pinkies d'asticots ou de fouillis. Dès que vous avez rappelé, placez la ligne à l'endroit où est tombée la boule, la touche ne devrait pas tarder ! Pour tenter les plus grosses brèmes, vous pouvez utiliser les vers de terreau, aussi bien à l'hameçon que dans l'amorce. A défaut, pensez également aux panachés d'asticots.

Chapelure blonde grosse : 1 kilo.
Epicéine : 500 grammes.
Cacahuète grillée moulue : 500 grammes.
Chènevis moulu : 250 grammes.
Tourteau de germes de maïs fins : 750 grammes Facultatif : 1 sachet de Super Brémix ou de Brasem.
Pour mouiller : demi-bidon d'Aromix Brème.
Terre de rivière : 1 à 3 kilos suivant le courant.

Amorce du commerce

Sensas 3000 Super Fond; Rameau Plus Fond; La Sirène Brèmes

De nombreux pêcheurs sont souvent surpris par la quantité d'amorce nécessaire pour une partie de pêche à la brème. Ces poissons sont de véritables "aspirateurs" d'amorce et se montrent capable de nettoyer votre coup en quelques dizaines de minutes. C'est pour cette raison que l'amorçage de départ doit être copieux et que le rappel ne doit pas être négligé. Ainsi les poissons restent bien sur le coup et chaque nouvelle boule relance l'intérêt a proximité immédiate de la ligne et de l'hameçon.

SEPTEMBRE

 A la fin de l'été, les brèmes font des réserves pour l'hiver. C'est le moment de leur rendre une dernière visite, avec une amorce riche, mais fine, qui va les attirer grâce à un nuage intense.

Chapelure blonde : 1 kilo.
Biscuit broyé : 1 kilo.
Tourteau de germes de maïs fins : 1 kilo.
Coriandre moulue : 500 grammes.
Tracix blanc, jaune, orange (au choix) : 100 grammes.
Super Brémix ou Brasem : 300 grammes.
Argile jaune humide : 1 à 3 kilos (ajouter après mouillage)

Amorces du commerce

Sensas 3000 Brème jaune traçante ; La Sirène Brème; Rameau Plus Étang (mais ajoutez un produit traçant).

Deux composants se révèlent très importants dans cette recette : le biscuit broyé et l'effet traçant du colorant. Le biscuit broyé est un produit qui apporte une saveur sucrée. La brème, comme la plupart des gros poissons, en raffole.

Pour obtenir des variantes de couleurs avec votre amorce, vous pouvez aussi mélanger différents additifs entre eux. Ainsi, vous pouvez multiplier les teintes à volonté pour adapter votre amorce aux réactions des poissons et aux conditions de pêche (en particulier à la couleur de l'eau).

Le Goujon

OCTOBRE

Avec les premières crues et le rafraîchissement de l'eau, les goujons se rassemblent près des bordures. Friture ou provision de vifs, les motifs ne manquent pas pour une partie de pêche amusante.

Le goujon ne mange pas vraiment les farines. L'amorce est là pour l'attirer et le retenir. Pour cela, la vanille est très efficace. Vous pouvez employer des produits alimentaires, mais mieux vaut choisir les additifs prévus pour la pêche. Leur concentration en vanille est variable. Avec le Concentrix vanille, une cuiller à soupe suffit pour un kilo d'amorce. Avec la Vanillix, comptez 100 grammes par kilo.

Après avoir mouillé copieusement cette amorce, ajoutez la terre de Somme finement tamisée. Elle sert de véhicule à l'amorce et forme sur le fond une traînée où les goujons viennent volontiers fouiller pour grappiller les quelques bestioles que vous avez ajoutées à l'amorce : fouillis de vers de vase où, à défaut, pinkies rouges.

Ces esches sont à employer en faible quantité : 100 grammes suffisent pour une partie de pêche (cela fait en volume, un verre environ).

Avant d'amorcer, vérifiez que le fond est propre, composé de sable ou de gravier fin. En canal ou ballastière, il faut souvent pêcher très près du bord (3 mètres maximum). Il est préférable de se limiter à un matériel léger et de ne pas lancer toute l'amorce sur le coup : on peut ainsi changer de poste.

Chapelure rousse : 500 grammes.
Farine de noix (tourteau) : 300 grammes.
Concentré de vanille : 1 cuiller à soupe.
Terre de Somme : 2 kilos (à rajouter après mouillage).

Amorce du commerce

Rameau Plus Étang; La Sirène X 21 ; Sensas 3000 Goujon.

Dans tous les cas, ajoutez de la terre de Somme après mouillage, et éventuellement de la vanille.

Avec ce poisson et cette recette, nous touchons un cas un peu particulier. En effet, le goujon ne consomme pas l'amorce, qui joue plutôt un rôle de repère. C'est la traînée, activée par le parfum de la vanille, qui attire et retient les petits poissons. Les goujons vont y rechercher les esches animales qui s'y cachent. Pour cette raison, il est préférable d'employer ces dernières avec modération pour ne pas risquer de gaver les goujons.